Manque d’imagination ? Avoir une vision

Quand j’étais petit j’avais une imagination débordante. Je me souviens même que je voulais devenir inventeur ! Ça c’est avoir une vision ! Plus j’ai grandi et plus j’ai du mal à me projeter sur le long terme. Je ne sais pas si ça vous arrive aussi mais j’envie ceux qui sont frappés par une mission et qui ont une vision claire de comment sera leur avenir.

Je n'avais pas la vision claire de ce que je voulais obtenir avant de réaliser ce cliché. Des fois avoir une vision c'est connaitre les fondations de son image.
📷 : Nikon FM2n, Nikon 50mm 1.8 Serie E, Kodak 400TX, Kodak Xtol, Epson v600

Comment j’avance sans vision ?

Je dirais que j’avance au jour le jour, je fais avec les informations que j’ai sur le moment. Toutefois, certains amis me disent que je suis têtu (j’essaie de le prendre dans le bon sens 😅), et que quand j’ai une idée en tête rien ne m’arrête. Est-ce avoir une vision ?

Développement personnel et visualisation

Je me rappelle avoir fait un exercice de visualisation, il y a deux ans avec Manuela, une coach qui m’a beaucoup aidé pour la création de ma chaîne Youtube et j’avais trouvé ça vraiment intéressant ! Je me visualisais à Montréal (même si je n’y étais jamais allé), heureux de créer tous les jours et de partager avec fierté avec vous (j’avais plutôt imaginé ça sur YouTube 😅). Finalement, ma vision n’était pas totalement juste, je ne vous proposerai donc pas mes services de médium, hein ! Toutefois, j’avais bien visualisé mes sentiments.

Alors comment appliquer la visualisation à la photographie ?

Ton cap c’est ta prochaine direction.

Frantz Daribo

Je me souviens de cette phrase que j’avais prononcé assez spontanément dans mon podcast, elle m’a interpelé 2 ans plus tard (je ne m’étais jamais réécouté!) ! Lorsque je l’applique à la photo, je visualise certaines fondations de mon cliché. Par exemple pour cette photo, Cynthia m’avait montré une photo faite avec un miroir un peu avec la même pose. Forcement j’avais donc les bases de l’image, un miroir une femme allongée. Puis, une fois lancé, les choses se sont imbriquées naturellement. On a composé avec la lumière disponible, l’inclinaison du miroir que nous avions, et surtout, notre personnalité a fait le reste. Elle a adapté sa pose en fonction de ce que je voyais, j’ai cadré selon mes préférences. Donc est-ce que je pensais réaliser ce cliché ? Pas du tout !

Des fois, je regarde des photos sur Instagram et je me dis « Ce sont de vrais artistes » puis je me mets à leur place et je me dis que, si ça se trouve, certaines images ne sont pas du tout celles que l’auteur avait imaginé au début.

Avez-vous une vision claire du résultat que vous souhaitez lorsque vous créez ? Comment faites-vous pour nourrir votre imagination ?

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.