L’édition de livres photo

Stressé par l’approche imminente de l’expo, j’avais besoin de focaliser mon attention sur autre chose. J’ai donc commencé à travailler sur mon prochain projet. De plus en plus attiré par le papier en tant que matière, je trouve logique de me tourner vers l’édition de livres photo.

Édition de livres photo : les bases !

En participant à un atelier de présentation de livres organisé par le club photo 3e œil, j’ai repensé à une ancienne idée : créer un livre de A à Z ! Après quelques recherches, je me suis rendu compte qu’il était possible d’obtenir des résultats satisfaisants sans y mettre un budget conséquent. Me voilà donc lance dans la reliure de mon premier carnet de notes.

Le carnet de notes

Inspiré par de mes carnets préférés, les Moleskine, j’ai choisi de réaliser une première version avec des feuilles vierges à points afin de m’entraîner à la reliure dans un premier temps. J’étais tellement impatient d’essayer que j’ai préféré imprimer une trame de points plutôt que de commander du papier dédié à ce type d’usage. Ma première erreur a été de ne pas avoir réussi l’impression recto/verso. Donc, j’ai un carnet avec une page pour écrire et une page dessiner ✍️ ! Pour être franc, je suis assez satisfait et fier de mon premier résultat.

Mon premier carnet entièrement fait à la main
Mon premier carnet entièrement fait à la main

Le carnet de photos

La deuxième étape est moins simple, en effet, j’aimerais créer un carnet de photos.
J’ai découvert Affinity Publisher, une excellente alternative à Adobe InDesign. Avec cet outil et quelques tutos, j’ai réussi à imprimer un carnet composé de différentes photos backstage de la réalisation des cadres pour l’expo, toutes prises avec mon iPhone. Je n’y connais rien en agencement d’images et règles d’impression donc j’ai fait au plus simple. J’ai d’ailleurs réalisé que la plus grande difficulté que je rencontrais était surtout due à mon manque de connaissance sur le papier (poids, qualité, format). En effet, je suis habitué au format A4 comme standard mais au Canada, le standard c’est le Letter. Je n’avais pas pensé à toutes les conséquences que cela aurait sur mes réglages (manque de connaissances du logiciel). Le poids du papier joue un rôle important lorsqu’il faut imprimer en recto/verso. J’en avais conscience mais quel papier acheter ? Je l’ai donc découvert a mes dépends !
D’ailleurs, souhaitant aller encore plus loin, je commence bientôt une mini formation en infographie et notamment l’utilisation de Adobe InDesign.
Il me reste encore quelques étapes à découvrir comme les finitions. Comment découper proprement mon carnet une fois fini ? Je vais bientôt le découvrir !
Je pense mettre à disposition ce carnet pour consultation pendant l’expo et l’offrir au généreux qui souhaite acheter toute la série ! (Laissez-moi rêver un petit peu, voyons !) 🙂

Les différentes étapes dans l'édition de livres photo
Les différentes étapes dans l’édition de livres photo : édition numérique, impression, pliage, assemblage

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.