Géométrie et photographie

En repensant à ce que j’ai écrit hier, je réalise que je reviens souvent sur la notion de brouillon. J’aime les premières ébauches de dessins, d’idées. Je me pose donc cette question : Comment associer géométrie et photographie ?

Associer géométrie et photographie
📷 : Nikon FM2n, Nikon 50mm f/1.8 Serie E, Kodak 400TX, Kodak Xtol 1+1, Epson v600

Les lignes

En photographie de rue, je suis guidé par les lignes des immeubles, des voitures et de la route. C’est assez naturel finalement, elles s’imposent d’elles-même et je pense même que je ne les remarque presque plus. J’ai même l’impression que lorsque je photographie une voiture ancienne, ce sont ces lignes que je recherche. Droites, franches, aux angles très marqués, ces figures géométriques m’attirent. Je peux les utiliser pour dessiner mes images.

En photographie de studio par contre, ça se complique ! Je n’ai souvent pas de référence et c’est à moi de placer ces lignes. Contraint par le cadre, depuis peu, je tente d’utiliser des accessoires ou inclure des élément du contexte. C’est assez nouveau pour moi, avant je limitais mes séances à un modèle et un fond. Mais… je n’en peux plus de faire ce type de photo ! Je me dirige de plus en plus vers de la photo de studio un peu plus conceptuelle. J’ai une idée de dessin, d’assemblage de figures et je tente.

Les courbes

En ce qui concerne les courbes, j’aime particulièrement utiliser les celles du corps humain. Notre corps est généreux alors pourquoi ne pas l’utiliser ! Je remarque que, de plus en plus, je suis attiré par la tension. La tension apporte une notion de limite entre ligne et courbe. La tension crée justement un truc en plus (je n’avais pas envie de répéter « tension » !) qui donne du rythme. Et je trouve que la tension du corps accentue cette sensation d’esquisse qui m’est si chère. J’ai regardé beaucoup de photos de danse, sans trop être touché, mais depuis que je focalise sur les détails du corps, je me rends compte que j’accorde énormément d’attention aux corps étiré, à sa dynamique.

Crayonné

Esquisse, crayonné, lignes, courbes, tous ces mots assemblés me ramènent à la photographie. J’aime beaucoup la photo d’aujourd’hui car j’ai réussi mon défi de capter des lignes et des courbes à la fois du corps et dans le décor (et en plus ça rime…).

Une fois de plus je ressens que je me rapproche d’un style qui me plait de réaliser, de voir. Donc je pense qu’assurément, associer géométrie et photographie, pourrait m’aider à me rapprocher d’une photographie qui me ressemble. D’ailleurs dans mon projet « blanc », j’accorde une attention particulière à ramener cette notion d’esquisse. La monochromie du paysage enneigé met en exergue les lignes créées par la nature.

1 Comment

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.