L’évolution de mon cadrage

Je voulais écrire la deuxième partie de mon article sur ma démarche mais en parcourant mes archives, j’ai redécouvert cette photo. Elle était initialement en couleur, faite avec mon Canon EOS 33v et mon Sigma 18-35 F/1.8. Je me rappelle que je n’étais pas du tout satisfait du rendu des couleurs, soupçonnant une mauvaise exposition.

De la couleur au noir et blanc

Je souhaitais donc redécouvrir ce portrait avec en noir et blanc. J’aime beaucoup cette image car lorsque je la regarde, j’ai l’impression qu’elle sort du cadre. C’est assez curieux comme ressenti mais j’ai tout d’abord voulu accentuer cette sensation en rajoutant justement un contour qui pourrait se fondre avec ses vêtements.

Photo originale prise en couleur avec une Portra 400 et développée et numérisée par le labo Négatif + (mon cadrage initial)
📷 : Canon EOS 33v, Sigma 18-35mm f/1.8, Kodak Portra 400, Négatif + Lab

Portrait ou paysage

J’ai constaté que mon avis a énormément changé sur la question. Lorsque j’ai commencé la photo, j’étais fan de ces appareils moyen format qui rendaient des photos carrées comme l’Hasselblad 500. J’admets que ce qui me fascinait c’était de regarder à travers le dépoli. Donc je me suis tout naturellement tourné vers le format carré. De plus, c’était le seul cadrage accepté par Instagram. Je me rappelle que je remettais à mes clients des impressions au format carré dans un cube en bois (la Belle Époque !).

Puis, face à la difficulté de concevoir une image carrée dans un viseur rectangulaire dans une prestation où il faut avant tout être efficace (soirées, mariage, entreprise), j’ai fini par lâcher l’affaire et me tourner vers le paysage.

Passage de la photo en noir et blanc

Le format paysage me permettait de cadrer plus d’informations sur le contexte, rajouter des personnes supplémentaires et ne pas avoir à faire de geste acrobatique (pratique hein !). J’aimais beaucoup le 16:9 qui ajoutait une dimension ciné à mes photos. D’ailleurs je me rappelle que lorsque j’ai photographié Indrayanii, j’étais dans ma phase « cinématographique », presque prêt à rajouté les bandes horizontales noires.

Recadrage au format vertical

Récemment, je redécouvre le format portrait et surtout je me l’approprie. D’ailleurs j’ai constaté que la balance penche désormais de l’autre côté, 90% de mes photos sont prises en format portrait. Aujourd’hui, je souhaite un peu plus isolée mon sujet et ramener des lignes verticales. Je suis d’ailleurs plus à l’aise à dessiner des verticales, c’est curieux ! Je pense que je n’avais jamais autant exploré les photos verticales : je ne trouvais pas de cadrage qui me ressemblait. Il y a quelques mois, j’aurais trouvé que ma meilleure version de cette photo serait la précédente. Aujourd’hui, je me sens 100% à l’aise avec la dernière version.

Recadrage au format vertical selon mes préférences actuelles.

Quelle est votre cadrage préféré ? Êtes-vous portrait ou paysage ?

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.